La Banque Postale peut dire merci à CNP Assurances

Le 05/08/20 à 08h19

par

Amélie Laurin

Son résultat net a été multiplié par dix au premier semestre grâce à l'intégration comptable de l'assureur. En dehors de cet effet, la banque de détail a résisté à la crise.
La Banque Postale peut dire merci à CNP Assurances
Pixabay

Sans l’intégration de CNP Assurances, La Poste aurait perdu 1,2 milliard d’euros au premier semestre. La crise sanitaire a coûté 2,2 milliards d’euros à l’établissement public, en raison de la chute des volumes de courrier et de colis.

Déjà abonné

Testez 4 semaines le service Instit Invest

Le service de veille unique au cœur des Investisseurs Institutionnels, rendez-vous dès 8h30 avec notre newsletter d’actualité
Agefi Event

3 décembre 2020
Hôtel Salomon de Rothschild - Paris 8e

Les investisseurs institutionnels à l’épreuve de la crise !