A la CNRACL, les caisses seront bientôt vides…
10.04.18

Au début des années 90, la CNRACL, la Caisse de retraites des agents territoriaux et hospitaliers, disposait encore de larges réserves. Mais elles ont fondu au fil du temps, siphonnées par le système de compensation entre régimes de retraite et de surcompensation et régimes spéciaux. La pyramide des âges de plus en plus défavorable entre cotisants et retraités finit de vider les caisses. La CNRACL boucle ses derniers budgets encore à l’équilibre et se prépare à un cap difficile à partir de 2020.

Inscription

Pour obtenir un accès au site, merci de compléter une demande d'inscription.