Plongée dans le monde institutionnel algérien avec Amana Assurances
15.03.16

Issue d’une joint-venture entre la MACIF et 3 grands groupes algériens (la SAA, premier groupe algérien d’assurances, et deux banques, la BADR et la DDL), Amana Assurances détient 30 millions d’euros d’encours sous gestion, soit 3 milliards de dinars algériens. Créee en 2011, l’institution gère aujourd’hui une centaine de contrats en prévoyance collective, et plus de 700 000 souscriptions de particuliers. Olivier de la Guéronnière, directeur général depuis 2015, dévoile les ambitions de l’assureur.

Inscription

Pour obtenir un accès au site, merci de compléter une demande d'inscription.