KLP exclut deux entreprises américaines pour violation des droits humains

Le 27/09/22 à 07h58

par

Laurence Pochard

Le fonds de pension norvégien refuse de soutenir les pratiques de ces sociétés qui gèrent des centres d’accueil de réfugiés et donc les sort de son univers d’investissement.
Kiran Aziz, qui dirige l'investissement responsable chez KLP.

Echec total du dialogue. Le plus grand fonds de pension norvégien, KLP, annonce l’exclusion de deux entreprises américaines de son univers d’investissement : Core Civic et Geo Group.

Déjà abonné

Testez gratuitement pendant 4 semaines Instit Invest

- Tous les replays des JOURNEES NATIONALES DES INVESTISSEURS

- Le service de veille unique au cœur des Investisseurs Institutionnels

- Dès 8h30 la newsletter d’actualité

Déjà abonné