La disparition de la nature devient un risque financier quantifié chez CNP

Le 03/06/22 à 07h51

par

Thibaud Vadjoux

Les enjeux de biodiversité se diffusent dans la gestion des risques et des investissements de l'assureur.
Pixabay

Le risque de disparition des écosystèmes fait son entrée dans les rapports de CNP Assurances (370 milliards d’euros d’actifs sous gestion) au même titre que les risques de marché, de taux ou de flambée des prix du pét

Déjà abonné

Testez gratuitement pendant 4 semaines Instit Invest

- Tous les replays des JOURNEES NATIONALES DES INVESTISSEURS

- Le service de veille unique au cœur des Investisseurs Institutionnels

- Dès 8h30 la newsletter d’actualité

Déjà abonné