Partager :

Le fonds norvégien exclut trois entreprises pour violation des droits humains

Le 01/09/20 à 07h13

par

Laurence Pochard

L'investisseur souverain maintient le dialogue avec une quatrième société, qui reste sur la sellette.
Le fonds norvégien exclut trois entreprises pour violation des droits humains
Pixabay

Le conseil d’éthique du NBIM a tranché : ce sera un adieu. Le fonds souverain pétrolier a désinvesti ses positions dans trois sociétés qui représentent un risque inacceptable de "violation des droits humains".

Déjà abonné

Testez 4 semaines le service Instit Invest

Le service de veille unique au cœur des Investisseurs Institutionnels, rendez-vous dès 8h30 avec notre newsletter d’actualité
Agefi Event

3 décembre 2020
Hôtel Salomon de Rothschild - Paris 8e

Les investisseurs institutionnels à l’épreuve de la crise !