Après la présentation du rapport Delevoye sur la réforme des retraites, les avocats veulent protéger les 2,2 milliards d’euros de réserves de leur régime de retraite, qui doivent atteindre 3,7 milliards à fin 2024. Gilles Not, directeur de la Caisse nationale des Barreaux français (CNBF), explique à Instit Invest les raisons du mécontentement de la profession.
Le sort des 7 milliards d'euros de réserves de la CARMF est un sujet de crispation pour les médecins dans la perspective d'un régime universel des retraites. Les pensions des médecins pourraient également baisser jusqu'à 37,7%, évalue Henri Chaffiotte, directeur général de la Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France (CARMF).

Déjà abonné

Agefi Event

Jeudi 23 avril 2020

Forum des Investisseurs Institutionnels